Le shiatsu est particulièrement indiqué pour soutenir les personnes qui ont eu le covid 19

et chez qui les symptômes persistent malgré la fin de la maladie.

Le shiatsu a une fonction anti-inflammatoire:

en faisant circuler le Ki (l'énergie vitale) il disperse la chaleur accumulée dans la poitrine qui crée cette sensation d'étouffement et de brulure, ainsi que la chaleur accumulée dans l'abdomen qui perturbe la fonction digestive.

Ceci permet de libérer le thorax et l'abdomen de la sensation d'oppression et des douleurs diffuses.

Le shiatsu réduit le stress:

en stimulant le système parasympathique, il induit un état de calme qui permet d'affronter plus sereinement l'évolution de la maladie et la convalescence.

Le shiatsu permet de retrouver le sommeil:

en travaillant sur l'alternance Yin/yang et sur le cycle sommeil/veille, il permet de retrouver un rythme naturel et un sommeil réparateur qui permet d'utiliser au mieux les ressources d'auto-guérison en période de maladie.

Le shiatsu permet de retrouver le calme:

en travaillant sur le cycle des éléments, il permet de retrouver un état mental calme dans lequel il est plus facile de ressentir ses émotions sans se laisser submerger, ainsi que d'analyser les situation pour prendre de meilleurs décisions.

Le shiatsu tonifie la fonction digestive:

en faisant bouger le Ki, il transforme et expulse l'humidité en excès et le mucus, et permet ainsi de rééquilibrer les systèmes digestif et respiratoire, et de retrouver un appétit et une capacité respiratoire normale.

Le shiatsu booste le système immunitaire:

en rétablissant le calme et en stimulant le système parasympathique, le shiatsu permet au corps de mieux disposer de ses ressources naturelles pour combattre la maladie.

Le shiatsu répond ainsi aux principales manifestations de la covid 19 chez les patients:

- Région lombaire froide, raide, douloureuse

- Sensation de tension et douleurs dans les jambes ainsi que sous les pieds. 

- Épaules raides, trapèzes tendus, douloureux, cou contracté, les mâchoires serrées

(encore plus marqués chez les personnes en télé travail du fait de la posture délétère devant l'ordinateur et le manque d'exercices physiques)

- Insomnie avec anxiété, rumination de pensées

- État général passif, apathique, déprimé

- Difficulté à analyser les informations, à prendre une décision

- Palpitations, essoufflement, respiration irrégulière

- Troubles digestifs, diarrhées, constipation, perte d'appétit

- Troubles du comportement et dépendance (nourriture, alcool, anxiolytiques...)

- Irritabilité, stress, émotions exacerbées

- Troubles cutanés, eczéma, psoriasis, acné

Les troubles digestifs, musculo-squelettiques, cutanés, les perturbations du sommeil, la baisse de moral et de volonté, la violence physique et verbale, l'irritabilité ont nettement augmenté durant le premier confinement, qu'ils soient directement liés au covid ou les conséquences des restrictions sanitaires.

Exercices pour se sentir mieux:

Évidemment le shiatsu ne se pratique pas en période de contagion ni en période de fièvre élevée.

Cependant vous pouvez faire quelques exercices chez vous en attendant de pouvoir recevoir une séance.

Détendre les fascias pour libérer la stagnation et boire beaucoup.

Pour libérer les voies respiratoires:

Masser la zone pectorale sous les clavicules ainsi que le creux du coude.

voir photo: P1 et P2 sous la clavicule et P5 au creux du coude.

Étirez les bras, l'un après l'autre ou en même temps, selon votre position.

Si vous êtes encore alité:

allongé sur le coté droit, lever le bras gauche au plafond, tendre l'index pour indiquer la direction d'expulsion de la chaleur et laisser tomber lentement le bras derrière vous pour créer une ouverture de la poitrine.

Faire la même chose de l'autre coté.

Si vous tenez debout:

étirement du méridien du poumon:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour aider à réduire l’inflammation:

Étirement doux et lents.

Pour l’anxiété, les crises de panique, la frustration:

masser VB34 pour mettre le Qi en mouvement et libérer la chaleur.

Pour libérer la frustration:

Paume droite sur la zone du Foie sur le hara, paume gauche sur la zone de la Rate sur le hara.

Visualiser un pont de lumière entre les deux zones.

Laisser respirer le Foie à son aise. 

Pour activer la connexion Rein-Poumon:

Ressentir le Qi des Reins saisir les Qi des Poumons.

Faire des étirements du méridien des Reins et des Poumons.

Masser R7 aide à respirer dans le bas de l’abdomen.

ATTENTION en cas de covid long:

Ne pas trop bouger sinon l’inflammation s’aggrave. Tonifier mais très graduellement, doucement!

Dans le cas du covid, long, dès qu'on se sent enfin mieux, on a tendance à vouloir enfin sortir, faire, reprendre enfin une activité normale, et puis trois jour après, c'est la rechute avec les mêmes symptômes qui semblent plus forts.

Cela est dû à trop de mouvement qui réactive l'inflammation.

Sortir de la maladie progressivement, c’est à dire en respectant une convalescence plus longue où s'alternent des périodes de reprises de la vitalité et des périodes de rechute. Avoir confiance: cette spirale est normale dans le cas du covid long. Patience ! Étirements et boire beaucoup !

Comment se nourrir pendant la convalescence ?

EVITER les aliments qui produisent de l’humidité:

les aliments froids et crus (qui épuisent le Yang de la Rate)

les aliments gras et le sucre (qui produisent de l'humidité)

Eviter les biscuits, boissons gazeuses, glaces et sorbets, sucrerie, confitures, viennoiseries, pâtisseries,

chocolat, produits laitiers...

Evitez les mélanges sucrés et acides qui sont très humidifiants:

apéritif+cacahuètes/chips, fromage+vin, dessert+alcool...

Eviter les mélanges habituels:

fruits+céréales, légumineuses+corps gras, produits laitiers+céréales, produits laitiers+corps gras...

Préférer les aliments à la vapeur ou des aliments cuits: soupes, ragouts...

Boire chaud

Pour protéger la Rate, préférez des aliments doux, neutres et tièdes:

produits animaux:

boudin, porc, foie de boeuf, miel, oeuf de poule, porc, pigeon, perche, carpe, huître, moule, crevette, poulet, mouton

légumes et céréales:

poireau, noix, châtaigne, azuki, arachide, avoine, carotte, champignon noir, chou, fève, haricot vert, maïs, pois, fève, pomme de terre, riz, sésame, tournesol, ail, citrouille, oignon, orge, millet.

condiments:

aneth, anis étoilé, basilic, cannelle, cardamome, ciboule, coriandre, gingembre, girofle, huile de soja, muscade, persil, sucre roux, vinaigre

fruits:

figue, grenade, prune, pomme, poire, raisin, abricot, cerise, fraise, jujube, litchi, noix, pêche, pistache.

 

Nourriture pour aider le Rein: le bouillon.

Eviter le stress pendant les repas:

Pas de télé, peu de conversation, concentration sur la nourriture et la mastication, gratitude pour la nourriture et pour notre corps.

petit guide de la diététique chinoise à télécharger

Le shiatsu est aussi indiqué pour soutenir toutes les personnes que la pandémie a affectées.

Cette période est éprouvante pour chacun de nous.

Que nous ayons contracté ou non la maladie, elle nous touche tous.

Les cas contacts se multiplient et il est de plus en plus rare de ne connaitre personne qui a eu la covid.

Des proches, des amis, de la famille, des formes légères ou graves et parfois même fatales.

Cette période d'incertitude sanitaire, économique et sociale fragilise notre équilibre interne,

nous interroge sur notre rôle dans la société, nous met face à nos convictions et nos contradictions.

Ce bouleversement rapide de notre mode de vie affecte même les esprits les plus sereins, il est donc normal de se sentir déboussolé, d'avoir peur, d'être en colère, de se sentir dépossédé des décisions importantes qui regardent notre vie, nos relations avec nos proches.

 

Le shiatsu est un très bon soutien pour:

- retrouver le calme et la confiance

- remettre en ordre nos priorités,

- stimuler notre volonté et notre créativité,

- retrouver un alignement harmonieux,

- nous aider à faire le deuil,

- accepter le changement et l'impermanence

Pour en savoir plus sur le shiatsu et le covid long

méridien du poumon
étirement du méridien du poumon
Shiatsu à Louhans
VB34 pour libérer l'anxiété, mettre le KI en mouvement, libérer la chaleur
R7

Un peu de théorie...

 

En médecine traditionnelle chinoise les cinq organes (le cœur, les reins, le foie, la rate-pancréas et les poumons) sont appelés « trésors » parce qu'ils sont chargés d'élaborer, de transformer et de distribuer l'énergie vitale en vue d'assurer une vie optimale. 


Ces organes abritent des émotions qui influent notre comportement. 

Toute émotion excessive, intense, prolongée, qui ne s'évacue pas, ne se transforme pas peut se transformer en maladie. 

Le REIN abrite la volonté, le courage, les hautes valeurs morales, la puissance mais aussi la peur. Cet organe est en lien avec la vie et la mort.

Le FOIE abrite la colère, mais représente aussi la capacité d'évoluer, de s'adapter, de rêver, dormir, créer, inventer, et d'agir.

 

La RATE-PANCRÉAS est en lien avec la nourriture du corps et de l'esprit, le lien maternel, l'acquisition des connaissances et expériences, la mémorisation, la terre. Mais aussi la rumination, les soucis, la nostalgie.

 

Le POUMON est le protecteur et diffuseur du Qi. Il génère l'instinct de survie, la capacité à se projeter, la défense, la communication, la limite entre soi et l'autre, la peau étant gérée par le poumon. Il est aussi associé à l'agressivité, au repli sur soi jusqu'à la mélancolie ou la tristesse profonde. 

Il abrite l'âme corporelle qui disparaît avec le corps.

Le CŒUR est l'empereur de tous les organes, il est la joie, l'amour, le lien profond entre tous les vivants, la relation au monde. Il abrite, nourrit, exprime la personnalité accomplie.


Tous ces organes sont en perpétuelle recherche d'équilibre, chacun nourrissant ou contrôlant l'autre pour combler les manques ou évacuer les excès.

Lorsque l'un d'eux est affecté durablement et profondément, tous seront impactés et plus difficiles à réharmoniser.

Le shiatsu par sa dimension holistique, traitant la personne en entier (corps et âme), aide à restaurer cette libre circulation du Qi pour rééquilibrer les émotions et les fonctions organiques de chaque méridien, de chaque organe, de chaque fonction.

Le Shiatsu est une des 8 approches alternatives reconnues par le parlement européen,

dans la résolution A4-0075/97 (rapport Collins-Lannoye du 29/05/1997 – Bruxelles)

en tant que « médecine non conventionnelle digne d’intérêt »

au même titre que l’acupuncture, l’ostéopathie et la chiropratique.

Si certains pays reconnaissent le shiatsu comme une médecine, ce n’est pas le cas en France.

Malgré une évolution au plan européen, le shiatsu reste en France une discipline énergétique de « bien-être »

et ne remplace en aucun cas la visite chez un médecin.

Le praticien s’engage à ne pas établir de diagnostic médical et à exercer son art dans le strict domaine de la prévention.